Les étudiants et l’intégration professionnelle

Nous traitons ici de la naturalisation par décret, puisque les déclarations de nationalité (mariage, fratrie, ascendant de français) ne nécessitent pas d’insertion professionnelle.

Le défaut d’intégration professionnelle avec la non stabilité/suffisance des ressources est la première raison d’ajournement en général.

Et pour les étudiants c’est de loin, de très loin, la première raison des échecs.

Il ne faut pas confondre : avoir un dossier recevable AVEC avoir une chance réelle et sérieuse d’obtenir la nationalité !

POUR CEUX ARRIVES RÉCEMMENT EN FRANCE (7, 8, 9 ans même)

La circulaire de 2012 dit : il faut avoir une insertion professionnelle AVEREE. Que veut donc dire avérée ? Il faut une situation professionnelle viable dans le temps et suffisement rémunératrice (le SMIC au minimum, sans y additionner les aides, les bourses, la caf etc… on parle uniquement du revenu salarié).

Un job étudiant n’est pas un aboutissement professionnelle lorsque vous êtes en Master en même temps. Avec un titre de séjour étudiant vous êtes limités à 24h maximum de travail par semaine. Un job à MacDo, dans un centre d’appel, en veilleur de nuit, etc., même en CDI n’est pas considéré comme une insertion professionnelle.

Cela ne veut pas dire que quelqu’un qui bosse 35 h / semaine avec un titre salarié à MacDo ne peut pas être naturalisé. Nous parlons ici des étudiants et vous comprenez tous ce qu’est un job étudiant.

Donc que cela soit claire : un job étudiant pour une personne qui détient un titre de séjour étudiant et qui est arrivé il y a moins de 10 ans en France, cela n’est pas considéré comme une insertion professionnelle AVEREE. Donc vous ne serez pas naturalisé très certainement.

MAIS POURTANT IL Y A DES ETUDIANTS OU DES TRES JEUNES DIPLOMES QUI SONT NATURALISES !

Oui. Mais ce ne sont pas des personnes arrivées il y a 6 ou 7 ou 8 ans en France, qui n’ont qu’un job étudiant en temps partiel. Ils ont d’autres atouts.

Voici les atouts que certains ont et qui rendent la naturalisation possible même en étant étudiant :

Etudiant dans l’une des écoles du top du top. On parle de 2 ou 3 écoles en France. Si vous êtes concernés vous le savez car bien souvent on vous le dit quand vous intégrez ces écoles. X, etc … On ne parle que de 2 ou 3 écoles pour toute la France.

Alternant (contrat pro ou apprentissage) depuis plus de 2 ans et encore étudiant. Oui vous avez des chances que cela passe car le contrat pro/apprentissage est une forme d’insertion professionnelle contrairement aux jobs d’étudiants. Toutefois ca reste risqué et il est conseiller d’attendre d’avoir signé un contrat long (CDD long ou CDI)

Jeune diplôme, changement de statut effectué, anciennement alternant pendant 1 an, qui vient de signer depuis quelques mois un CDD long ou un CDI. Vous bénéficiez du fait que l’alternance est considérée comme un début d’intégration professionnelle et donc une fois votre premier vrai contrat de travail signé vous n’avez pas besoin d’attendre 2 ans avant de déposer sans risque, 12 mois sont suffisant.

Etudiants arrivés en France étant enfant (avant l’age de 10 ans) et avec leurs parents en France et qui ont un titre de séjour VPF. Là il faut monter le dossier d’une certaine façon et montrer que vos parents assumes vos charges. Si vous avez votre propre déclaration d’impot il est conseiller d’y faire figurer l’argent versé par vos parents). Ce n’est pas 100% gagné, disons que vous avez une petite chance que votre demande aboutisse.

Etudiants réfugiés ayant bénéficiés de l’ASE quand ils étaient mineurs, qui ont un job etudiant depuis plus de 1 ou 2 ans. Cela a des chances de passer mais cela reste fragile

Les doctorants, mais a condition d’être financé par une entité française

 

EN CONCLUSION

Le statut étudiant est un très mauvais statut pour demander la nationalité. Si vous faites partie de ceux qui ont un des atouts que nous avons cité vous avez une chance supplémentaire mais cela reste aléatoire et à ne faire que si vous êtes dans l’urgence. L’idéal reste d’avoir terminé ses études, d’avoir effectué son changement de statut et obtenu une carte salariée ou vie privée, et d’avoir 18 à 24 mois d’expérience professionnelle réelle au jour de l’entretien en préfecture et avec un salaire au moins égal au SMIC.

Déclarez vos impôts dès que vous pouvez, c’est mieux.

Il est totalement faux de dire que plus on paie d’impôts et plus on a de chance d’être naturalisé ! Ce qui compte s’est d’être en poste depuis au moins 18 à 24 mois au moment de l’entretient et de travailler régulièrement sans passer la moitié de son temps au chômage.

14 Comments

  1. I would like to thank you for the efforts you have put in writing this site.
    I’m hoping to view the same high-grade blog posts by you later
    on as well. In fact, your creative writing abilities has encouraged me to get my own site now ;
    )

  2. Bonjour,
    Je suis arrivée en France à l’âge de 9 ans, et je dispose d’un titre de séjour VPF. Je suis actuellement en Master 1 de sciences politiques (je possède déjà un autre master et tous mes autres diplômes sont français). Je souhaitais savoir quelles étaient mes chances d’acquérir la nationalité française si j’en fais la demande maintenant ? Aussi, dois-je signaler tous les jobs étudiant que j’ai effectué dans la partie “emploi exercé en France” du formulaire Cerfa ? Je vous remercie !

  3. Bonjour,j ai 45ans de présence en France depuis l’age de 7ans toute la scolarité effectuée en France ayant ma mère naturalisée,mes 3 frères et soeurs nationalité française dont mon frère né en France.j’ai travaillé durant 10 ans entre 1987 et1998 en cdi et actuellement sans travail.j’ai une chance d’avoir la décision favorable?merci pour votre réponse.

  4. Bonjour,
    Je suis en France depuis 2016. Je suis en dernière année d’ingénieur et j’aurais passé 3 ans en France au moment que je serai diplômée. Je voudrais faire une demande après avoir eu un CDI et après avoir passé le période d’essaie. J’ai fait 2 stages en France et je vais faire mon stage de fin d’études aussi en France. Vaut mieux attendre plus que ça ? je compte sur un salaire d’au moins 37K.

  5. Bonjour,
    je suis dentiste et J’ai obtenu une bourse de mon pays d’origine qui est versée par Campus France depuis 4 ans.
    J’ai déposé mon dossier de naturalisation française en septembre 2017 à la préfecture de l’Hérault Montpellier. Depuis, je n’ai toujours pas reçu une convocation pour l’entretien d’assimilation.
    J’ai eu mon diplôme de doctorat il y a un mois. Je leur ai envoyé une copie de l’attestation de réussite au diplôme. Ils m’ont dit que mon dossier est en cours d’instruction et suit son cours et que je serai convoquer pour un entretien dans les meilleurs délais.
    Je pars chez moi a la fin de mois pour le travail et pour mettre à jour ma situation la-bas. je ne suis toujours pas y convoquer, est-ce que je dois signaler mon depart et leur demander de m’accorder un rdv avant mon départ ? D’apres vous ,j’ai la chance ou c’est mort pour moi?
    Merci pour votre aide.
    Cordialement

  6. Bonjour Alycia,

    J’ai lu attentivement cet article et t’en remercie.
    Néanmoins, je ne m’y retrouve pas vraiment dedans..
    Je suis rentré en France pour les études en 2012 à 17 ans et j’ai eu un Master à 22 ans.
    En 2017 j’ai eu une carte VPF de un an suite à un mariage avec une française suivi dans la foulée par une carte de 10 ans.
    Je travail depuis le 09/17 en tant qu’ingenieur. J’ai changé deux fois de boîtes néanmoins pour des raisons pros.
    Aujourd’hui je totalise 13 mois de contrat dont 7 dans la même boîte et j’ai mon entretien le 06/2019. Donc j’aurai 20 mois de contrat.
    Situation à atouts ? Ou à faiblaisses ?
    Merci

  7. Bonjour,

    Merci d’abord pour cet article. En fait j’ai une question un peu particulière. Je suis en dernière année en école d’ingénieur. J’ai fait tous mes stages à l’étranger et je compte vivre à l’étranger pendant quelques années. Je voulais savoir si on peut toujours prétendre à la nationalité française en étant salarié d’une entreprise française à l’étranger (pas le pays d’origine). Je sais pas si cela entre “dans activité professionnelle publique ou privée pour le compte de l’État français ou d’un organisme dont l’activité présente un intérêt particulier pour l’économie ou la culture française”

  8. Bonjour,
    J aurais une question concernant mon cas.
    Un master 2 en france et 2 ans d experience a aujourdhui pour sal >1.5 Smic (cadre). 2 eme titre salarie 2018=
    Est ce qu il faut tjs les 5 ans de presence en france meme si statut financier stable ?.
    Pareil pour mon conjoint qui a deux master 2 en France + et meme condition salariale mais 1 an de CDI.
    Je vous remercie.

    • Il faut gagner au moins la valeur net du SMIC. Votre question n’est pas très claire si vous êtes salariée il faut gagner au moins le SMIC que ce soit brut ou net.
      Si vous êtes entrepreneur il faut qu’une fois les charges payées il vous reste une valeur au moins égale au SMIC net.

  9. Bonjour,
    Je vous remercie pour cet article.
    J’ai une question concernant mon cas. En fait j’ai un diplôme de master de la France. Et actuellement je suis en thèse (titre de séjour : salarié, chercheur).
    Mais je suis en doctorat de cotutelle moitié à Lille et moitié au Canada. Est-ce que cela peut poser un problème pour mon obtention de la nationalité Francaise?
    Merci

    • Tout dépend de qui vous verse vos revenus. Il faut que vos attaches financières soient françaises. Si c’est une entité Française qui vous verse vos revenus, même si elle reçoit une partie de l’argent de l’étranger, cela n’est pas un problème.
      Si vous recevez directement un virement depuis l’étranger c’est plus problématique car ils peuvent considérer que vos attaches financières sont étrangères. Cependant le cas des thésard est un peu à part surtout quand le pays qui rémunère n’est pas le pays d’origine.
      Ce qu’ils n’aiment pas c’est quand vos revenus vous sont versés par une organisation de votre pays d’origine, car dans ce cas vous êtes dépendant de votre pays d’origine financièrement.

1 Trackback / Pingback

  1. Naturalisation par décret : Tout comprendre - Naturalisation Francaise

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*